Faut- il investir dans une Résidence de Tourisme ?

Une fiscalité attractive, une bonne rentabilité, une gestion sans souci… Les Résidences de Tourisme et les apparthotels offrent de nombreux atouts.
Le SNRT, Syndicat National des Résidences de Tourisme et apparthotels, vous résume les points à vérifier et l’environnement fiscal actuel des Résidences de Tourisme.

Résidence de Tourisme à la mer

Résidence de Tourisme à la mer

Bien choisir sa Résidence

S’agissant d’un achat immobilier, l’emplacement est primordial : au pied des pistes ou bien relié pour la montagne, proche du bord de mer ou de lieux attractifs pour la campagne, près du centre-ville pour les apparthotels.

L’investisseur devra vérifier la qualité du promoteur, celle du gestionnaire, et tous les points énumérés dans le « Carnet d’Informations préalables » mis à sa disposition par le SNRT.

Privilégiez un coup de cœur ! Si vous avez envie de passer des vacances dans une résidence, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas le seul. Vous pouvez d’ailleurs acheter avec un loyer en numéraire + des semaines d’utilisation personnelle.

C’est la formule originelle de la Résidence de Tourisme, celle qui a fait son succès !

location en appartement tout équipé prêt-à-vire à la campagne

Une Résidence de Tourisme labellisée Lucie à la campagne

Les statuts LMP et LNMP

Pour être Loueur en Meublé Professionnel (LMP)un investisseur doit être inscrit au Registre du Commerce en temps que tel, ses recettes locatives doivent dépasser 23 000€ par an, et ses recettes doivent dépasser les autres revenus d’activité du foyer fiscal.

Tout loueur en meublé ne réunissant pas ces 3 conditions est un Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP).

Les Loueurs en Meublé Non Professionnels ont la possibilité d’amortir leur bien et de déduire ces amortissements de leurs autres revenus de même catégorie.

Ils déclarent leur revenus locatifs dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC), soit en régime forfaitaire, soit en régime réel. Cette dernière formule est la plus souvent retenue car elle permet de déduire des recettes locatives les charges d’emprunt, les taxes, les travaux, les frais de syndic et les amortissements. Ce qui permet, dans l’hypothèse où il y a eu emprunt pour financer le bien, de percevoir des revenus locatifs net d’impôts pendant une vingtaine d’années.

résidence à la neige

résidence à la neige

La récupération de la TVA

Le fait d’acheter un appartement dans une Résidence de Tourisme, avec services hôteliers, permet à l’investisseur d’opter pour la TVA pour son activité de LMNP. Il peut ainsi récupérer la TVA correspondant à l’achat de son bien.

La récupération de la TVA est régularisée sur 20 ans. Il faut donc garder le bien pendant 20 ans, sinon vous devrez rembourser à l’Etat un vingtième de la TVA récupérée par année restant à courir. Ou bien vendre l’appartement « avec bail attaché » ; dans ce cas le problème ne se posera plus.